Les positions de vie

21 juillet 2022

Les positions de vie, quésako ?

 

L’analyse transactionnelle est une théorie fondée par le psychiatre américain Eric Berne, dans les années 60.

Basée sur l’analyse des interactions de chacun vis-à-vis de son entourage, c’est une méthode qui permet d’améliorer les échanges et les comportements que l’on adopte avec les autres.

L’analyse transactionnelle apporte une meilleure connaissance de soi, de ses capacités à communiquer, et des rapports de force qui se jouent dans une relation, en fonction des rôles que l’on prend.

Selon l’analyse transactionnelle, nous manifestons à l’âge adulte les certitudes que nous avons développées dans l’enfance.

Ainsi, chaque décision que l’on prend au cours de notre vie, notre vision du monde et notre relation aux autres sont définies par des positions de vie. Cette position de vie c’est la valeur que l’on accorde à soi-même et aux autres en fonction de ces certitudes. 

Il existe 4 Positions de Vie

La position +/+

J’ai de la valeur et l’autre aussi. Cela implique que je me respecte et je vous respecte : nous sommes égaux, collaborons.

Phrases caractéristiques : “Super travail !” ” Cherchons la meilleure solution”

La position +/-

C’est une position d’arrogance vis-à-vis de l’autre. Je pense que je vaux mieux, et cela se manifeste de deux façons différentes : soit la condescendance, intentionnelle ou non, soit l’agressivité dans les situations de stress.

Phrases caractéristiques : “Tu n’y arriveras pas, laisse je vais le faire”

La position -/+

Cette position se traduit par une dévalorisation de soi, l’autre ou les autres sont beaucoup mieux que moi.

Phrases caractéristiques : “Je suppose”, “Je ne sais pas”

La position -/-

C’est une position adoptée par des personnes qui ont une image négative d’elles-même et du monde. Elles ne voient de valeur ou d’espoir ni en elles, ni chez les autres. À l’extrême, ce type de position peut amener à la dépression.

Phrases caractéristiques : “Je doute qu’on y arrive”

Les positions de vie varient en fonction des situations, du contexte, ou de l’interlocuteur. Elles reposent sur des croyances qui se sont installées dans l’esprit de chacun, en fonction de son expérience. 

Prendre conscience d’une position de vie inappropriée, c’est se donner l’opportunité d’améliorer nos relations personnelles et professionnelles, en identifiant les dysfonctionnements de notre communication et en les corrigeant. 

 

Envie d’aller plus loin sur ce sujet ? 

 

Nos formations Process Communication et Karpman Process Model permettent de déchiffrer son mode personnel de communication avec les autres, puis d’apprendre à l’adapter pour mieux évoluer en groupe.

 

Découvrez le mode d’emploi de la communication interpersonnelle